Un récit de voyage en Provincia (1162-1163)

 

Un récit de voyage

en Provincia (1162-1163)

 

Nous avons le carnet d'un voyageur du 12eme siècle qui décrit avec vivacité un voyage à travers de nombreux pays. Il s'agit du livre en hébreu facile de Rabbin Benjamin de Tudèle (Espagne) dont un manuscrit a pour titre : Voici le livre des voyages que rédigea Rabbi Benjamin bar Yonah du pays de Navarre.

 

Ce Rabbin nous permet de poser les jalons des villes les plus importantes des Sages de Provincia. Il quitta Tudèle en 1160 et revint 15 ans plus tard. Il voyagea en Provincia entre 1162 et 1165. Son compte-rendu comprend les distances entre les villes étapes (voir en bas), une description de la vie religieuse, y compris les écoles rabbiniques et les noms des rabbins et des personnes de proéminence, une description de l'activité commerciale, et la population juive de la ville.

Ainsi, pour Montpellier, il écrivit : c'est un endroit bien situé pour la commerce, à environ un paras (4,5 km) de la mer. Les hommes y viennent pour faire du commerce de partout, d'Edom, du pays d'Algarve (Portugal), de Lombardie, de Rome, d'Egypte, de Palestine, de Grèce, de la France (à distinguer de Provincia), de l'Asie et d'Angleterre. Des gens de tous les pays se trouvent là faisant leurs affaires par l'intermédiaire des Génois et des Pisanois. Dans cette ville il y a des sages des plus éminents...Ils ont entre eux des yechivot consacrées à l'étude du Talmud. Dans la communauté il y a des hommes tant riches que charitables, qui viennent à l'aide de tous ceux qui se tournent vers eux. De Montpellier il y a quatre parsa à Lunel...

C'est somme tout un témoignage qui nous présente des informations intéressantes d'un style alerte, et cela à propos de la plupart des pays connus dans le monde à l'époque (y compris la Syrie, la Perse, l'Inde et la Chine). Or, personne avant lui n'avait décrit de tels pays, et par surcroît, pendant de longues années après, personne d'autre n'a fourni de tels détails non plus. Son livre fut donc très populaire et fut traduit dans plusieurs langues (1).

En conclusion, grâce à lui, on peut constater non seulement l'activité de certains Sages de Provincia et la présence de yechivot dans leurs villes, mais aussi l'importance de l'activité commerciale qui fleurissait .Les communautés prospères furent évidemment à l'abri de la destruction provenant des croisades. Enfin, on constate la générosité et la bienfaisance de ces communautés de Provincia qui venaient à l'aide des étudiants et peut-être bien aux réfugiés ayant fui l'Espagne à la suite des invasions des Almohades.

 

Voici son itinéraire en Provincia :

Distances et temps de parcours comparés au temps de R' B. de Tudèle et à notre époque

 

Trajets"Distance" citée 

Distance actuelle (par l'Autoroute A9, et les routes (N572 et N568)

Population du lieu d'arrivée au temps de R' B. de Tudèle
Barcelona- Gérone1,5 jours33 km  
Gérone- Narbonne3 jours33 km300 familles
Narbonne-Béziers4 parsa33 km 
Béziers-Montpellier2 jours58 km 
Montpellier - Lunel4 parsa13 km300 familles
Lunel- Posquières2 parsa 13 km40 familles
Posquières-St Gilles 4 parsa23 km100 familles
St Gilles- Arles3 parsa16 km200 familles
Arles-Marseille2 jours90 km300 familles

Nota: à l'époque, on parcourait environ 10 parsa-s (soit environ 45 km) par jour.

  

----------

NOTE 

(1) Edition française :

http://remacle.org/bloodwolf/juifs/benjamin/voyage.htm 

 

Texte de Y. Maser

Laisser un commentaire