Rabbi Yesha’ya Bakish זצ »ל

  מכון הדיין ר' ישעיה  בקיש  זצ''ל

Rabbi Yesha'ya Bakish  (RY''B)

 

Ce site est dédié à la mémoire de ce rabbin dont la famille a été exilée de Castille et s'est installée à Fès (Maroc) après 1492. Il fait partie de la deuxième génération des exilés.  

Son activité s'est exercée dans le domaine de la production halakhique (takanot, questions et réponses), de l'exégèse biblique, de la kabbale (y compris de la kabbale pratique). 

 

Halakha

RY''B a exercé les fonctions de Dayan au Tribunal rabbinique de Fès (vers 1580-1614). A ce titre, il a contribué à la production juridique des rabbins castillans du Maroc. 

Son nom est cité dans une dizaine de décisions ('takanot', sing. 'takana') qu'il a co-signées avec ses collègues et qui concernent des domaines variés: droit civil (takana KH 34); droit fiscal et monétaire (takanot KH 31, 81, 84, 86, 88, 89, 91); organisation judiciaire (Takana KH 83).En 1876, R’ Abraham ben Mordékhaï Ankawa a sauvé de l'oubli les 'Takanot' de Castille en les réunissant et en les publiant. Rappelons qu'une takanah est un texte juridique formulant des décisions destinées à une communauté. Elles peuvent fournir des synthèses sur la jurisprudence et des conclusions pratiques mais peuvent aussi être considérées comme nouvelles. Elles ont été promulguées à différentes époques et lieux dans l'histoire juive. 

C'est aussi l'auteur d'un livre de Questions et réponses  פסקי דינים ושו״ת Piskei dinim wéchou’’t ( vers 1610). Cet ouvrage faisait partie de la Bibliothèque du rabbin Yossef Benaïm mais il a été détruit à la suite d'un incendie vers 1965, à New York. Ce manuscrit a été mentionné notamment par :

- R' Ya’acob Moché Tolédano (1911)  : ""Il a fait un livre Piskei dinim qui a été utilisé par les rabbins marocains après lui", Ner ha ma’arabi / La lumière du Maghreb. p. 104.

- R' Yossef Benaïm (1931) - Malke Rabbanane, dictionnaire biographique des rabbins marocains. Jérusalem. Cité par: http://artengine.ca/eliany/html/biodictionaryfiles/rabbinsb.html  consul. oct. 2013

- Pr. Haïm Zafrani (1972) qui cite le manuscrit de décisions juridiques d'Isaïe Bakish (Pisque Dinim) et indique qu'il contenait également des Réponses à des questions (Sheelot u tchouvot),  p. 255

 

Outre la halakha, son œuvre concerne aussi l'exégèse et la kabbale. 

 

Exegèse

Quelques-uns de ses commentaires de la Torah ou d'autres livres du Tanakh (Bible) ont été conservés grâce à ses disciples directs ou indirects qui le citent dans les propres textes manuscrits. 

Des enseignements de RY''B  sont cités dans notre commentaire de la Torah: 

Bakis Hillel (2009), La voix de Jacob, Hotsaat Bakish, Montpellier (nouvelle édition augmentée 2013). Quelques-uns sont indiqués sur la page web: http://editionsbakish.com/node/250

 

Kabbale

RY''B est connu comme étant l’auteur d’interprétations innovantes en matière de kabbale. Il a été qualifié comme suit: "ce fut un grand kabbaliste". Son oeuvre est citée par Moshe Halamish, universitaire spécialiste de la philosophie juive et de la Kabbale.Quelques-uns de ses écrits kabbalistiques ont été inclus dans des compilations contenant également des citations de kabbalistes réputés tels: Nahmanide (Ramban ou R’ Moshe ben Nahman Gerondi); Rabbi Isaac Ashkenazi Louria (R’ Ari zal); Rabbi Hayyim ben Joseph Vital; R’ Abraham Azoulay. Les collections microfilmées de la Bibliothèque Juive et Universitaire de Jérusalem contiennent plusieurs de ces manuscrits ou microfilms de manuscrits appartenant à d'autres Bibliothèques (voir: The Institute of Microfilmed Manuscripts and Manuscripts Dept., Jérusalem. http://jnul.huji.ac.il/imhm/). Certains de ses textes ont été cités dans   le livre «Chorché hachémot / Racines des Noms) de R' Moché ben Mordekhaï  Zacuto (le RAMA''Z), un important kabbaliste italien du 17ème siècle  qui vécut entre 1625 et 1698 et fut un des maîtres de R’ Moché Luzato). Voir:  https://en.wikipedia.org/wiki/Moses_ben_Mordecai_Zacut 

Il subsiste de nombreux fragments de ses enseignements sous forme de citations plus ou moins longues dans divers manuscrits et ouvrages anciens qui attendent toujours d'être publiés. En 1992, nous avons réuni certains de ces fragments dans une publication de 1992 (à partir de citations rapportées dans des manuscrits et ouvrages anciens).

Une deuxième édition est en cours de préparation. 

 

Réferences

*   Fichier d’autorité International virtuel (oct. 2013) - http://viaf.org/viaf/209096410/#Bakish,_Ichaya,_1590-1610
*   WoldCat.org (oct. 2013) http://www.worldcat.org/wcidentities/lccn-n94-10351

 

Bibliographie

- Hillel Bakis (2012), Rabbi Ichaya Bakish. Un rabbin-juge marocain (16e-17e siècles), pp. 1-40; in Ichaya Bakish, Fragments, 132 p., Editions Bakish, imprimé à Kiriat Ata, Israël, 1992.

- Hillel Bakis (2013), Interpréter la Torah. Traditions et méthodes rabbiniques, pp. 139-140 et 253, Institut R' Yésha'ya Bakish, Editions Bakish, Montpellier, 2013. (ISBN 978-2-9533726-5-6)

- Hillel Bakis (2014), " Pour lire les Psaumes. Etude de l’Alphabéta (Ps. 119). Texte. Phonétique et rythme. Nouvelle traduction. Commentaires. Abrégé grammatical". 294 p. Editions Bakish, Montpellier.  (ISBN: 979-10-90638-02-0).   Voir les pages: 36, 37, 71, 86, 212, 161.

- Yossef Ben Naïm (1931), R', Sépher malké rabbanan, Jérusalem (hébreu, dictionnaire biographique), RY"B est cité pp. 62 et p. 79.

- Arrik Delouya (201), Les Juifs du Maroc: bibliographie générale : résumés, annotations, recensions. Librairie orientaliste Paul Geuthner, Paris.

- Jane S. Gerber (1980), Jewish Society in Fez 1450-1700. Studies in Communal and Economic Life. Studies in Judaism in Modern Times, vol. 6, Brill, Leiden, viii-218 p..(ISBN 9004058206) 

- Moshé Hallamish (2001), חלמיש, משה - הקבלה בצפון אפריקה למן המאה הט"ז : סקירה היסטורית ותר (La Kabbale en Afrique du Nord depuis le XVIe siècle), Tel-Aviv, Hakibbutz Haméouhad (voir les pages: 43 ; 119; 184-185). 

- Abraham I. Larédo (1948), Las Taqanot de los expulsados de Castiila en Marruccosy su régimen matrimonial y sucesoral, in Sefarad, pp. 243-276; instituto Arias Montano, Madrid-Barcelona. 

- David Obadia (1978-9), R', Fès vehachmia, Kronikot Mkoriot, (hébreu), Jérusalem. 

- Chim’on Ouanonou (1999), Erez Halébanone. Encyclopédie des rabbins sépharades et d’Orient, vol. 3, p. 1357 (hébreu). 

- D. S. Sasoon & David Ohel (1932), Descriptive catalogue of the Hebrew and Samaritan manuscripts in the Sassoon Library. Oxford, 2 vols 

- Ya'akob Moshé Toledano (1911), R', Ner ha ma’arabi (La lumière du Maghreb. Histoire des Israélites du Maroc depuis leur établissement dans ce pays jusqu'à nos jours), Jérusalem, (hébreu). Voir les pages 74, 75 et 104. 

- Haïm Zafrani (1972), Les Juifs du Maroc. Vie sociale, économique et religieuse. Études de Taqqanot et Responsa, Geuthner, Paris, 332 p.

 

Noter 

* le prénom hébraïque ישעיה est différemment transcrit en lettre latines:  Ichaya, Icaya, Isaïe, Ésaïe, Isaiah, Yicha'ya, Yishaya, Yeshaya, Yécha'ya ... Nous optons ici pour une transcription proche de l'original : Yesha'ya. 

* quelques orthographes en lettres latines pour le patronyme Bakish בקיש : Bakish, Bakich, Baquis, Baqish, Baquish, Bakis, Baquiche, Bakech, Baquex... 

Sur les rabbins du Maroc, voir: http://www.modia.org/tora/maitrmaroc.html

* Sur RY''B- voir:

.   "Isaïe Bakish", https://fr.wikipedia.org/wiki/Isa%C3%AFe_Bakish, notice que nous avons crée le 4 novembre 2014 sur l'encyclopédie Wikipedia en français en signant hbtora)

 , "Isaiah Bakish", https://en.wikipedia.org/wiki/Isaiah_Bakish, notice que nous avons crée le 18 avril 2016 sur l'encyclopédie wikipedia en anglais -en signant hbtora)

* Autre rabbin de cette famille, l'Av Beth Din R' Preciado Bakish (1828-1910), Grand rabbin de Sofia (Voir: https://en.wikipedia.org/wiki/Preciado_Bakish, notice que nous avons crée le 17 janvier 2016 sur l'encyclopédie wikipedia en anglais - en signant hbtora)

(c) Hillel Bakis, 2016

  

PREMIERE EDITION

Juillet 1992

R’ Ichaya Bakish זצ"ל , Fragments  קטעים   Edition d'une oeuvre rabbinique marocaine manuscrite du 16e  siècle, Introduction et notes par Hillel Bakis. Hotsaat Bakish, Kiryat Ata, 5752/1992, 132 p. Broché. 

 

 

DEUXIEME EDITION revue et augmentée

 (en cours de préparation) 

La table des matières partielle de cet ouvrage est présentée ici. Elle renvoie au texte de cette prochaine édition revue et augmentée. Les textes mis en ligne correspondent à la dernière version.  

 

PARTIE 1 - INTRODUCTION A L'EDITION DES FRAGMENTS DE L'OEUVRE DE RABBIYésha'ya BAKISH זצ"ל 

I - UN RABBIN DE LA COMMUNAUTE DES EXPULSES DE CASTILLE     

I.1. INTRODUCTION A LA PENSEE JUIVE MAROCAINE

I.1.1. Le patrimoine juif marocain

I.1.2. Le rayonnement de l'école rabbinique de Fès

 

I.2. RABBI Yésha'ya BAKISH , RABBIN CABALISTE ET JUGE A FES (…1590 – 1613…)    

I.2.1. La vie de R' Yésha'ya Bakish 

I.2.1.1.   L'époque de sa vie             

I.2.1.2.   Le rabbin-juge (dayan)    

I.2.1.3.   Le lettré   

I.2.2. Rabbi Yécha'ya Bakish זצ"ל  et son milieu rabinique           

I.2.2.1.  Ses maîtres           

I.2.2.2.   Contribution de RY"B au "Sépher Hatakanot des rabbins castillans" du Bet Din de Fès               

I.2.2.3.  Les collègues de RY"B

I.2.2.4.  Les contemporains de RY"B  à Fès et au Maroc

I.2.2.5.   Les disciples de Rabbi Yésha'ya Bakish זצ"ל 

I.2.2.6.   L'influence posthume de Rabbi Yésha'ya Bakish זצ"ל 

I.2.2.7.   Rabbi Yésha'ya Bakish זצ"ל  aujourd’hui        

 

II. FRAGMENTS D'UNE OEUVRE RABBINIQUE MAROCAINE - PRESENTATION DES SOURCES

II.1. SOURCES MANUSCRITES DES ECRITS DE RABBI Yésha'ya BAKISH זצ"ל   Fiches descriptives de chaque manuscrit citant RY''B 

II.2. LES SOURCES IMPRIMEES        

 

PARTIE 2 -LES FRAGMENTS ET LEUR PRESENTATION 

 

 

 Dernière mise à jour : avril 2016

Laisser un commentaire