4. A travers l’Histoire

  

Anthologie. Contes et récits juifs d'Afrique du Nord.

VOLUME 4 - Le fusil du sultan

(ou La porte du Temps )

 

 

 Ce volume de notre anthologie (le titre n'est pas encore choisi: "Le fusil du sultan" ou "La porte du Temps") parcourt l'Histoire avec un grand H et ses différentes périodes. 

Les récits et contes que nous présentons dans les pages suivantes se déroulent en des pays et villes variés.   

 

Un vieux conte judéo-marocain parle d’un fusil perfectionné offert au Sultan par un marchand d’armes, pour tester sou nouveau jouet, le souverain vise un Juif qui passait près du Palais. Mais le fusil s’enraye par miracle à plusieurs reprises. Le Juif était absorbé dans la récitation des Psaumes ! Il était invincible, nous explique la sagesse traditionnelle.

Cette belle histoire intitulée « Le fusil du Sultan » pourrait donner son titre à ce quatrième volume de l’anthologie des contes et récits Juifs d’Afrique du Nord que nous avons commencée au début des années 1990 et dont le premier volume (Le fil du temps) est paru en 2000, suivi du deuxième (Les chemins du Ciel) paru en 2005. 

Ce titre qui évoque quelques idées forces dans l’imaginaire judéo-maghrébin traditionnel: « un judaïsme laïc » est impensable, la condition juive se conjuguant à la pratique (plus ou moins grande dans les faits et variable selon les individus) ; Dieu sait protéger ses créatures, surtout si elles ne renient pas les « secrets » de leurs pères : la foi en la loi de Moché (Moïse), l’habitude de lire les Psaumes, etc...

 Les péripéties historiques constituent à la fois  la toile de fond mais aussi le contexte d’un grand nombre de récits familiaux de Juifs originaires d’Afrique du nord. C’est à la réunion de cette sorte de récits que nous nous attachons dans ce volume. 

En guise d’introduction, je vous invite à prendre connaissance de la méditation suivante venue à un juif du nom de Chélomo alors qu’il sirotait une boga cidre à Tunis. 

 
 
Les contes de ce volume seront postés dès que possible....  

 

 

Laisser un commentaire