II-03 Lekh lékha

 

  

II-03* Chabbat LEKH LEKHA

Indications liturgiques  

 

 

Les Sépharades [1], Achkénazes [2], Italiens, Yéménites et ‘hassidim (‘Habad [3]) ont la coutume de lire le même extrait des prophètes (Yécha’yahou 40,27-41,16) lors du chabbat Lekh lékha [4].

Une petite différence toutefois : Italiens [5] et Yéménites [6] ajoutent deux versets au début (40,25-26) et un verset à la fin (41,17) ; ils lisent donc (Yécha’yahou 40,25-41,17) [7].

 

 

 

Rites

 

Lecture commune

aux différentes coutumes

 

Versets supplémentaires

Achkénazes

Yécha’yahou 40,27-41,16

 

Italiens

Yécha’yahou 40,27-41,16

 

Au début (40,25-26)

A la fin (41,17)

‘Habad

Yécha’yahou 40,27-41,16

 

Sépharades

Yécha’yahou 40,27-41,16

 

 

Yéménites

Yécha’yahou 40,27-41,16

Au début (40,25-26)

A la fin (41,17)

 

 

 


[1] Séfer hahaftarot de l’Institut Or ha’hayim, pp. 398-400.

[2] Séfer hahaftarot de l’Institut Or ha’hayim, pp. 398-400.

[3] R’ Chaïm Miller (2006), Gutnick ed., pp. 9-10.

[4] Autre orthographe pour Lekh lékha: Lech lécha.

[5]  Sidour de coutume italienne :  סדר תפלות כמנהג איטאלייאני, 2010ירושלים, p. 67 (édition Hebrewbooks.org, p. 76).

[6] Séfer hahaftarot de l’Institut Or ha’hayim, pp. 398-400.

[7] Les Karaïtes lisent tout autre chose (Yéochoua’ 24, 3–18) ; un texte qui relate la conquête du Pays de Kéna’an ; il renvoie donc à la promesse divine faite à Abraham (source : Wikipedia).

 

Laisser un commentaire