Paradoxe – Une fête très appréciée… quoique (car?) facultative !

 Paradoxe - Une fête très appréciée... quoique (car?) facultative !

 
Respecter  les mitzvot de la Thora  peut sembler difficile (Chabat… Jeûnes… Cacherout… Chasse au ‘hamets… Interdiction du cha’atnez…) . Même si on « aime » la mitzva de Pessa’h… il y a beaucoup du travail, et de dépenses, et on n’apprécie pas toujours la consommation de la matsa pendant plusieurs jours de suite…
Au contraire pour Tou Bichevat… aucune difficulté. 
Déguster des fruits en bonne compagnie n’est pas un effort.
Le souhait de célébrer Tou Bichvat est grand, même parmi des personnes a priori éloignées du respect des mitsvot.
Mais il faut savoir que la célébration de ce petit jour de fête est … facultative selon la stricte halakha!  
Il n'empêche/ Lors de célébrations communautaires de Tou Bichevat, il arrive que le nombre de participants soit.... plusieurs dizaines de fois supérieur à celui des fidèles présents aux offices religieux lors des deuxièmes jours de fête (souccot, pessa'h, chavou'ot). Jours de fête hors d'Israël. 

Laisser un commentaire