048-047 Sur מַה-לָּךְ (Béréchit 21, 17)

 

Précisions grammaticales de Rav Zecharia Zermati chlita

 

Sur מַה-לָּךְ (Béréchit 21, 17)

 

Précisions du Razaz publiées dans le Tome 7 de la série LA VOIX de JACOB, 

Grammaire hébraïque (tome 7), de Hillel Bakis (encadré, pages 48-49 note). Décembre 2013 

 

 

Sur la prononciation de l'interrogation de l'ange envers Hagar la servante de Sarah notre mère, seconde femme d'Avraham Avinou lors de sa fuite

Il est dit   וַיאמֶר לָהּ מַה-לָּךְ הָגָר; אַל-תִּירְאִי « il l'interrogea, qu'as-tu Hagar, n'aie aucune crainte » (Béréchit 21, 17). Il est ici important, à l'encontre de ce que font nombre de 'hazanim, de marquer un temps entre le mot מַה et celui לָּךְ .

Chose bien signalée par les maîtres du Tikoun soffrim et de la ponctuation liturgique par un trait d'union "Makaf"; cela dans le but de ne pas lire d'un seul trait וַיאמֶר לָהּ מַלְאַךְ הָגָר que l'on pourra traduire et comprendre comme « l'ange Hagar lui dit »; une telle faute de lecture entraînerait une déformation du sens !

 

Laisser un commentaire