Coutumes et pratiques liturgiques en Provincia

 

 

Coutumes et pratiques liturgiques en Provincia 

Le  Séfer Maguen Avot de MEIRI

 

Selon la Jewish Encyclopedia (1), le  SeferMaguen Avot figure parmi les œuvres de Meiri qui « ne sont plus trouvables ». Heureusement, cette remarque n’est plus valable aujourd'hui car ce livre fut publié (d’après l'unique manuscrit retrouvé) par Yitschak Halevi Last, en 1909. Voir Hebrew Books n° 8902.

Provincia se trouvait alors à la charnière entre l’Italie, l’Espagne et la France. Jusqu’au 12ème siècle, elle appartenait à l’Empire Carolingien et subissait l’influence de la France et de l’Allemagne. Dès le début du 12ème siècle la partie principale de Provincia fut annexée à la Catalogne, dont la capitale devint Perpignan (ville de naissance de Meiri en 1249). Par conséquent, les juifs de cette ville devinrent des vassaux du roi d’Aragon. Leur communauté se rattacha à celle d’Espagne quant à l’organisation sociale. Toutefois, elle garda l’influence des communautés du Midi de la France quant à sa vie intellectuelle. 

De cette confrontation il sortait en Provincia un nouveau style par rapport à l’étude de la Torah, les coutumes et les décisions halachiques. Des Rabbins de grande importance émergèrent tels Rabad, Razoh, Meiri … Comme résultat de cette confrontation, Meiri composa son Sefer MAGUEN AVOT  afin de sauvegarder (= Maguen) les  pratiques et coutumes des communautés anciennes de Provincia (=Avot), menacées par les traditions espagnoles introduites en Provincia par les disciples de Nachmanide. Ceux-ci tentèrent dorénavant de faire prévaloir en Provincia dans le cadre de la culture envahissant aragonais, les traditions juives espagnoles.

Ce livre est le résultat des discussions entre Meiri et ces Rabbins espagnols venus à Perpignan “ pour détruire nos coutumes ”  ( Ve’ata mikarov ba’ou  hiné k’tsat chachamim mé’eretz sefarad …l’ar’ère biktsat minhagoténou) ainsi que des recherches de Meiri dans les sources classiques pour étayer ses arguments. Il est composé de 24 chapitres, chacun traitant une controverse halachique contemporaine en Provincia.  (Dans la page suivante, le numéro entre parenthèses  qui suit le titre renvoie au chapitre concerné.)

Le Sefer Maguen Avot de Meiri eut une très grande influence sur le développement des coutumes de Provincia.  Pour nous, ce livre s’avère une source importante pour notre connaissance de cette confrontation. Il nous permet un coup d’œil sur les particularités de la vie juive en Provincia   aux 12ème et 13ème siècles.

 

-------

NOTES

(1) 1906. Article sur Meiri citant le Rabbi Chaim Yossef David Azoulai ('HIDA).

 

 

Pour citer l'ouvrage dont fait partie cette page (mise en ligne le 13 novembre 2015 à Montpellier):

Y. Maser (2015), Les Sages de la Provincia (2e éd.), Institut Rabbi Yesha’ya, Hotsaat Bakish, Montpellier. http://editionsbakish.com/node/1723 et suivantes

ISBN numérique: 979-10-90638-06-8.

Laisser un commentaire