034. Rabbi David Ben Joseph Kim’hi (RADAK)

 

 

034. Rabbi David Ben Joseph Kim’hi

 

Le membre le plus célèbre d'une famille illustre, il jouit
toujours aujourd'hui d'une grande popularité en tant que
commentateur sur la Bible

La grande popularité de Rabbi David Kim’hi (1) de Narbonne (1160-1235) tout au long des âges est démontrée de façon saisissante par le grand nombre de manuscrits de ses ouvrages qu’on trouve dans les bibliothèques en Israël et à travers l'Europe et l'Amérique du Nord. Ses commentaires ont été publiées dans beaucoup d'éditions.

La contribution principale de Redak, et son impact sur l'étude juive de nos jours, est son commentaire sur les livres de la bible - Berechit/Genèse, Navi/Prophètes, Tehillim/Psaumes et Divray Hayamim/Chroniques. Les éditions standard de Mikraot Gedolot (2) sur les prophètes le placent souvent sur chaque page vis-à-vis de Rashi. Ses commentaires se servent du sens littéral (péchât) aidé par des analyses grammaticales et du derach, et le tout exprimé avec beaucoup de lucidité.

R. David Kim’hi fut également un grammairien important. Son Sefer Mi’hlal a été fortement respecté pendant des siècles et a été consulté même par des érudits non juifs. Cette œuvre permet d’apprécier son grand talent pour la systématisation et l'exposition populaire.

R. David Kim’hi a joué, avec R. Abraham Ibn Ezra, un rôle capital en rapprochant les écoles espagnole et française d'interprétation biblique. Ces deux sages figurent à bon escient parmi les commentateurs bibliques les plus populaires à ce jour.

Louis Finkelstein écrit : « chez les commentateurs sur le Talmud et chez les exégètes de Provincia, nous notons la tendance de combiner les méthodes systématiques et scientifiques courantes en Espagne avec la richesse de l'étude et de l'intuition qui était la force des disciples français. Personne n’ a fait des deux courants de la pensée juive une synthèse plus complète que Rabbi David Kim’hi » (3).

 

 

-------------

NOTES

(1) Appellé selon l'acronyme de son nom: Redak, RaDaQ ou Radak (Rabbi David Kimhi) 

(2) Ces éditions du Tanakh dites "Grandes Lectures"  comprenent outre le texte vocalisé muni des signes mélodiques, un targoum araméen et une sélection de commentaires bibliques  médiévaux  (Rachi, Ramban, Ibn Ezra et Rashbam, Radak...).  Différents éditeurs en ont produit. (Note de l'éditeur). 

(3) Louis Finkelstein (2009), The Commentary of David Kimhi on Isaiah. Edited, with his Unpublished Allegorical Commentary on Genesis.  Kiraz Commentaries Archive 2, Gorgias Press, 343 p.  ISBN:    978-1-59333-675-2

 

Les Sages de la Provincia, par Y. Maser
© Y. Maser (1ère ed. 2002 ; 2e éd., 2015) et/ou 

© Hotsaat Bakish, Institut Rabbi Yesha’ya (2e éd., 2015).

Mise en ligne de cette page : le 26 août 2015, à Montpellier

Laisser un commentaire