028. Rabbi Abraham Min Hahar

 

 

28. Rabbi Abraham Min Hahar

 

Montpellier fut le lieu de naissance de ce sage de Provincia dont les explications du Talmud, étudiées encore aujourd'hui, sont basées sur les enseignements de Maimonide.

 

Né à Montpellier (d'où l'appellation "min hahar" = de la montagne) en 1250 environ, Rabbi Abraham ben Isaac enseigna à Montpellier et ensuite à Carpentras où il fit partie de la cour rabbinique.

C’était un talmudiste. Il écrivit un commentaire sur une grande partie du Talmud dans lequel il essaya d'expliquer le texte d’après les vues de Maimonides. Ceci est en accord avec l'enseignement de R. ‘Haim Halevi Soloveitchik selon lequel Rambam était non seulement un possek (décisionnaire) mais également un mefarech (commentateur).

Certains commentaires talmudiques de Rabbi Abraham min hahar ont paru grâce au Rabbin Blau (New York) en trois publications. L’une contient son peruch sur Yevamot, la seconde sur Nedarim et Nazir, et le troisième volume commente Succah, Megiliah, ‘Hagiga, Yoma et Roch Hachanah.

Plusieurs responsa de ce sage ont été publiés dans Techuvot ‘Ha’hmay Provincia / Responsa des Sages de Provincia (1).

Entre 1311 et 1312, il y eut un échange de lettres entre ce sage et un autre sage important de Provincia, le Meiri (R. Mena’hem ben Salomon de Perpignan) concernant un cas de Yibbum (mariage lévirat). Grâce à un manuscrit acquis par un rabbin à Bombay en 1899, nous avons une copie de ces lettres dans lesquelles le Meiri approuve l'opinion de Rabbi Abraham min Hahar (2). 

 

-----

NOTE

(1)  Ouvrage édité par Soferen, 1967.

(2)  Voir l'édition de Rabbi Blau dans Tractate Nazir; également Revue des études juives, vol. 38(1899) pp.102-122. 

 

 Les Sages de la Provincia, par Y. Maser

© Y. Maser (1ère ed. 2002 ; 2e éd. 2015) et/ou 

© Hotsaat Bakish, Institut Rabbi Yesha’ya (2e éd. 2015).

Mise en ligne de cette page : le 26 août 2015, à Montpellier

Laisser un commentaire