020. Rabbi Abraham Ibn Ezra

 

 

20. Rabbi Abraham Ibn Ezra

 

Ce commentateur de la Bible toujours très populaire, fut aussi poète, philosophe, grammairien, philologue, mathématicien, astronome et traducteur. 

 

Rabbi Abraham ibn Ezra,  à Tolède (Espagne) en 1092, a séjourné plusieurs années en Provincia. A partir de l’âge de 50 ans il se mit à voyager. D’Espagne il alla en Afrique, en Italie, en Provincia, en France et en Angleterre.

 

Il entra en Provincia vers 1150. Il habita Narbonne, puis Béziers, et revint à Narbonne en 1161. Vers l’année 1155, à Béziers, il composa un commentaire sur la Torah. C’est un traité de grammaire et d’exégèse intitulé Sefer Hachem (Livre du Nom). Il y traite des noms de D־eu. De cet ouvrage il ne reste que les commentaires sur le livre de l'Exode et sur quelques sections de la Genèse. Ibn Ezra a joué un rôle de prime importance en transmettant les enseignements des érudits espagnols en France et en Europe. Lui et son ami et admirateur, R. Joseph Kim’hi, avaient la volonté de transmettre les connaissances judéo-arabes en traduisant les œuvres de l'arabe en hébreu et en préparant des extraits de ces œuvres.

Ibn Ezra fut très populaire en Provincia . Il se fit connaître non seulement en mettant ses œuvres scientifiques à la disposition des lecteurs non arabophones mais aussi par ses contacts personnels. Un siècle et demi après le séjour d'Ibn Ezra en Provincia, R’ Yedaya Hapnini de Béziers rappelait avec enthousiasme sa visite et son influence. Il rapportait une tradition familiale décrivant la joie avec laquelle les Sages de Provincia avaient reçu Ibn Ezra (1). On peut lire le Sefer Hachem grâce à une réimpression de l'édition de 1834, présentée et commentée par G.H. Lippman. 

 

------

NOTE

(1) Voir les Responsa de R. Salomon ibn Adret - ‘Hiddushé HaRachba, #418

 

 

Les Sages de la Provincia, par Y. Maser
© Y. Maser (1ère ed. 2002, 2015) et/ou 
© Hotsaat Bakish, Institut Rabbi Yesha’ya (2015)
Mise en ligne en août 2015, à Kyriat Ata, Israël

Laisser un commentaire