019. Rabbi Samuel ben David

 

019. Rabbi Samuel ben David 

 

A la tête de la Yeshiva à Montpellier ce Sage exerça son influence sur nombre de générations.

 

Rabbi Samuel ben David (Rachbad;12e siècle) naquit à Narbonne et étudia à la yeshiva sous R. Moïse ben Joseph (Rambi).

Vers 1150, sous le poids des persécutions, il partit pour la yeshiva de Lunel avec ses collègues R. Abraham Av Bet Din, R. Abraham ben David (Ravad) et R. Zera’hya ben Isaac (Razoh). Là ils formèrent une équipe brillante des Sages (« la ‘Havurah ») qui comprenait aussi Rabbi Samuel ben Moïse (« le lion de la ‘Havurah »), R. Moïse ben Judah de Béziers et son fils R. Mechullam ben Moïse (Sefer HaHachlamah), auxquels se joignirent plusieurs Sages échappés d'Espagne. Tous s’épanouirent sous le Roch Yeshiva Rabbi Mechullam ben Jacob Hacohen, renommé tant pour sa générosité que pour sa vision et son envergure intellectuelles.

Quand la ‘Havurah s’est dispersée vers diverses maisons d'études, certains membres du groupe  ont fondé  de nouvelles maisons d'études. Ce fut le cas de Rabbi Samuel ben David qui fonda  la yeshiva de Montpellier.        

Rachbad a écrit un commentaire sur le Talmud qui a disparu. Cependant, des Sages tels que Ritva, R. Manoa’h (Sefer HaMenu’hah) et R. Acher ben Saul de Lunel (Sefer HaMinhagot) l’ont cité par nom dans leurs enseignements (notamment sur les traités Bera’hot, Roch Hachana et Yevamot du Talmud babli). Par ailleurs, dans des commentaires sur Bava Metsia,  Rachbad est mentionné si souvent ־sans pour autant être cité explicitement ־ que ses enseignements devaient constituer un commentaire connu de tous.

On constate l’influence de Rabbi Samuel ben David dans les enseignements de R. Acher ben Saul, R. Judah ben Bera’hyah, R. Mechullam ben Moïse, R. Meir ben Simon et R. Manoa’h.

Cette influence devait s’étendre encore jusqu’aux premières générations d'A’haronim.

 

Les Sages de la Provincia, par Y. Maser

© Y. Maser (1ère ed. 2002, 2015) et/ou 

© Hotsaat Bakish, Institut Rabbi Yesha’ya (2015)

Mise en ligne en août 2015, à Kyriat Ata, Israël

 

Laisser un commentaire