016. Rabbi Moise Hacohen (RAMA’H)

 

16. Rabbi Moise Hacohen  (Rama’h) 

 
Successeur immédiat de Rabbi Abraham ben David de Posquières
dans la critique de la Michneh Torah de Maimonide.

 
Rabbi Moïse Hacohen (Rama’h) naquit à Lunel, y fit ses études ainsi qu’à Narbonne. Il vécut au 12ème siècle.
 
Comme Rabbi Abraham ben David de Posquières  (Ravad), qui étudia également à Lunel et Narbonne, Rabbi Moïse Hacohen  s’opposa parfois à Maïmonide, notamment à son code de lois intitulée Michneh Torah. Comme les Hasagot (critiques) de Ravad, les Hasagot de Rama’h concernent le manque de sources chez Maïmonide, ainsi que, selon lui, des rapports incorrects, des inférences défectueuses, et des décisions arbitraires. Contemporain de Maïmonide, Rabbi Moïse Hacohen a reçu de lui des réponses à certaines de ses critiques du Mishneh Torah
 
Le Rama’h est parfois cité par des autorités postérieures telles que R. Nissim Gerondi et R. Isaac ben Chechet. Il est cité également par l'auteur du Kessef  Michnah, un commentaire important sur le Michneh Torah, et qui l'accompagne dans l'édition standard de cette dernière œuvre.
 
Certaines des Hasagot de Rabbi Moïse Hacohen ont été imprimées. Par exemple, ses Hasagot sur Sefer Madah, Sefer Ahavah, et Hil’hot Shabbat de Sefe Zemanim ont été éditées à partir d’un manuscrit par Atlas (1).

 

 

---------

NOTE

(1) HUCA, vol. 27, section hébreu
 

 
 

Les Sages de la Provincia, par Y. Maser
© Y. Maser (1ère ed. 2002, 2015) et/ou 
© Hotsaat Bakish, Institut Rabbi Yesha’ya (2015)
Mise en ligne : 22 juillet 2015

 

 

Laisser un commentaire