015. Rabbi Mechoullam Ben Jacob

 

 

15. Rabbi Mechoullam Ben Jacob 

 

Roch yechiva à Lunel, il a stimulé le développement spirituel d’éminents talmudistes tout en commanditant des traductions sur la grammaire et la morale

 

Rabbi Mechullam ben Jacob (? -1170 ) fut un des Sages les plus influents de Provincia. Il joua un rôle important en dirigeant les études juives en Provincia dans d’autres domaines que le Talmud,

en créant un milieu dans lequel certains de nos Richonim les plus célèbres purent développer leur plein potentiel. Il y parvint non seulement grâce à son influence personnelle mais également par son aide matérielle.

Rabbi Mechullam dirigea la Yechiva à Lunel au faîte de sa gloire. Il rassembla et entretint un groupe exceptionnel de disciples (la 'Havurah) composée des plus grands Sages natifs de Provincia, dont  ses cinq fils, y compris Rabbi Aaron (Sefer HaMatanot) et Rabbi Acher, ascète et mystique, ainsi que d’érudits espagnols ayant fui les persécutions des Almohades.

Philanthrope et mécène, RabbMechullam se distingua particulièrement dans la hala'ha et dans les études laïques. Il fut un des premiers savants juifs dans les pays chrétiens à se faire remarquer hors du domaine talmudique. Il a commandité une série de traductions sur la grammaire, l'éthique et la rhétorique. Il demanda à Judah ibn Tibbon de traduire le 'Hovot HaLevavot (Devoirs du coeur) de Ba'hya l'ibn Pakuda tout comme son successeur, R. Jonathan ben David, quelques décennies plus tard, fit traduire par le fils de Judah, Samuel, le Guide des égarés de Maïmonide.

Rabbi Mechullam fut un maitre imaginatif dont le but était de faire ressortir le meilleur de ses étudiants. Il composa un livre intitulé Issur Machehu qui traite des aliments interdits, puis il invita un jeune disciple venu de la yechiva de Narbonne à faire un examen critique de cette oeuvre. Ce disciple avait déjà fait preuve de dons analytiques exceptionnels. Il s’agit de Rabbi Abraham ben David (Ravad de Posquières) et le résultat fut le premier livre de Ravad, portant le même titre et publié récemment par Ma'hon Hatalmud Hayisraeli Hachalem (Jérusalem). On peut constater la référence de Ravad à ce lien spécial entre maître et disciple dans le Hasagot HaRavad sur Pesa'him (au-dessous du Rif, page 19a).

 

Les Sages de la Provincia, par Y. Maser

© Y. Maser (1ère ed. 2002, 2015) et/ou 

© Hotsaat Bakish, Institut Rabbi Yesha’ya (2015)

Mise en ligne : 22 juillet 2015

Laisser un commentaire