005. Rabbi Meir Ben Isaac de Trinquetaille

 

 

5. Rabbi Meir Ben Isaac de Trinquetaille

 

Disciple, puis collègue du Ravad, ce rabbin a fini par devenir

son compagnon d’étude.

 

Rabbi Meir ben Isaac (12ème siècle) de Trinquetaille[1] fut un des principaux disciples de R. Abraham ben David de Posquières (Ravad).

Rabbi Meir ben Isaac étudia avec Ravad pendant de nombreuses années, puis devint son collègue et compagnon d’étude. C’était son père qui l’avait amené de Carcassonne, son lieu de naissance, à la yechiva de Posquières. Il finit ses jours dans l’important centre d’études qu’était alors Trinquetaille.

Le fils de Rabbi Meir fut le maître de Rabbi Moïse ben Na’hman (Ramban) et de R. Meir ben Simon de Narbonne (Meili).

Rabbi Meir a écrit le Sefer HaEzer (livre d'aide) pour défendre le code d'Alfassi contre les attaques de ses critiques, en particulier contre celles de R. Zerachyah Halevi (Razoh) de Lunel, auteur du Sefer HaMaor. L'influence du Ravad dans cette tentative est évidente car lui aussi a écrit des critiques (Hasagot) souvent acerbes du Sefer Hamaor composé par le Razoh.

Le Meiri de Perpignan, dans son Sefer Bet HaBe’hirah[2], mentionne le Sefer HaEzer de Rabbi Meir en même temps que le Sefer HaMaor du Razoh et leMil’hamot Hachem du Ramban. Par contre, il passe sous silence les Hasagot du Ravad. Or, puisque ce commentaire du Ravad ne couvre pas le code de Alfassi autant que les Sefer HaMaor et le Mil’hamot Hachem, on peut supposer que le Sefer HaEzer, tout comme ces deux-là, était un travail monumental et systématique sur le code du Rif.

Une deuxième œuvre de Rabbi Meir intitulée ‘Hibbur HaMuktseh traite des objets qu’on n’a pas le droit de manipuler pendant le Chabbat et les jours de fête.

Ni l’une ni l’autre de ces œuvres n'a été préservée, mais le Sefer HaEzer a été cité par plusieurs Sages, y compris R. Manoa’h (qui mentionne également le ‘Hibbur HaMuktseh) et par le petit-petit-fils de Rabbi Meir, Rabbi Echtori HaPar’hi dans son Sefer Kaftor vaFera’h.

 

Les Sages de la Provincia, par Y. Maser

© Y. Maser (1ère ed. 2002, 2015) et/ou Hotsaat Bakish, Institut Rabbi Yesha’ya (2015)


[1] Trinquetaille est aujourd'hui un quartier de la ville d'Arles.

[2] Introduction à Avot, où figure un résumé des Sages de Provincia.

Laisser un commentaire