003. Rabbi Joseph Ben Samuel Tob-Elem

 

Rabbi Joseph Ben Samuel Tob-Elem

 

Ce rabbin est un commentateur du Tanakh (cité par Rachi) et un Talmudiste (cité par le Morde’hai). Ce sage, parmi les premiers de Provincîa, fut également un liturgiste important.

 

 

 

Rabbi Joseph ben Samuel Tob-Elem, commentateur de la Bible, Talmudiste et Paytan (Liturgiste), naquit à Narbonne au 11ème siècle. Il devint plus tard Rabbin et enseigna à Limoges.

Ses enseignements sont cités par Rachi et les Tosafot dans leurs commentaires sur le Talmud. Pourtant son commentaire sur la Torah ne nous est pas parvenu.

Les décisions halakhiques de Rabbi Joseph ben Samuel Tob-Elem ont gagné l'estime non seulement de ses contemporains mais aussi des talmudistes ultérieurs. Certaines sont citées dans le Morde’hai, commentaire se trouvant à la fin de l'édition standard du Talmud[1]. Ainsi, sa décision selon laquelle l'argent gagné dans les jeux de hasard est illégalement acquis et doit être retourné est citée dans le Morde’hai[2] (sur T. B. Sanhédrin, 722-723).

Rabbi Joseph ben Samuel Tob-Elem a joué un rôle important en introduisant des Piyyutim dans l’office de prière chez les Achkenazes - et cela, en dépit d’une opposition intense. Il a composé des douzaines de Piyyutim qui font toujours partie des liturgies française et allemande.

Vous pouvez lire plusieurs de ses piyyutim et prières dans le cadre de l’office de Chabbat Hagadol dans le Siddur de Rabbi Jacob Emden[3].

 


[1]  Par exemple : Morde’hai sur T. B. Bava Batra, p.168, col. 2.

[2] Par exemple : Morde’hai sur T. B. Sanhédrin, 722-723.

[3]  Rabbi Jacob Emden, Siddur, pages 222-226, édition de Lemberg/Vienna.

Les Sages de la Provincia, par Y. Maser

© Y. Maser (2002, 2015) et/ou 

© Hotsaat Bakish, Institut Rabbi Yesha’ya (2015)

Mise en ligne : 15 juillet 2015

Laisser un commentaire