Hommages à la Provincia et à ses Sages

 

Hommages à la Provincia et à ses Sages

 

Voici, à l'époque, comment on avait chanté les louanges des villes où étudiaient et enseignaient les Sages de Provincia...

 

Lunel - Montpellier -- Nîmes

Pour ces affaires, nous avons besoin de nos trois tribunaux, dont l'un se trouve au mont du Temple (allusion à Montpellier), l'autre à l'entrée du cours (Lunel) et le troisième à l'intérieur du Temple, d'où la Torah rayonne à toutes les communautés voisines (la yechiva de Nîmes, présidée à l'époque par Ravad de Posquières). Et non seulement à cet égard, mais nous avons besoin de votre aide de aleph à tav (Rabbi Moïse ben Judah dans une question légale dirigée à Ravad (Temim Deim #51)).

 

Lunel

Là ils étudient la loi jour et nuit Les étudiants viennent des pays lointains. Ils sont logés, nourris et vêtus par la communauté qui a des hommes sages, pleins d'entendement, saints et généreux, qui aident tous leurs frères proches ou lointains (Binyamin de Tudèle, Itinéraire, p.3).

Un lieu de sagesse et de piété (R. Zera'hyah ben Isaac)

 

Montpellier

Dans cette ville il y a des sages éminents, des yechivot consacrées à l'étude du Talmud, des hospices riches et charitables (Binyamin de Tudèle, Itinéraire, p.3). (1)

 

Narbonne

Narbonne est la source de laquelle les rivières de la sagesse coulent dans toutes les directions (Rabbi Chéchet ben Isaac). De là, l'étude de la Loi s'épanche à tous les pays (Binyamin de Tudèle, vers 1162).

A Narbonne on trouve des sages de haut niveau, hommes de renommée dans les sciences et la sagesse (R. Yedaïah HaPnini de Béziers).

 

Provincia en général

A notre époque, il n'y a que vous et ceux de votre région qui lèvent la bannière de Moïse (Maimonide, Kovetz Techuvot HaRambam, 2:44).

 

 

---------

NOTES

(1)  Après une première expulsion de Montpellier (1305), R’ Chim’on ben Yossef dit En Duran de Lunel écrivait : « Grand mont de Montpellier, des pierres duquel ont été extraits des joyaux,... mont que Dieu a aimé, palais où il avait établi sa demeure ! La muraille… de la foi l’entoure... Les sciences exultent dans ses rues. Sur ses demeures, les troupeaux de sages se reposent et se nourrissent d’exégèse, de Talmud et de Michna...» (Note de l'éditeur)

Laisser un commentaire