Volumes des solides. Unités bibliques

 

 Volume des solides - Unités bibliques מקראיות מידות

 
’Issaron עשרון = 2,5 litres environ

     Correspond à : ‘Omer  = 1/10 d’Epha [1];

     Equivalents modernes (environ)  = la mesure du ‘Omer = 2,5 litres environ [2]

 

 
Omer  עומר  = 2,5 litres environ

Unité pour la mesure des céréales [3]; l’offrande du ‘Omer qui avait lieu le 16ème jour de Nissan consistait en une mesure (‘omer) de farine provenant de la nouvelle récolte d’orge. Une partie est consumée sur l’Autel, l’autre est consommée par les Kohens. Avant cette offrande, la nouvelle récolte ne peut être consommée.

      Correspond à :

·        Un  ’Issaron ;

·        1/10 d’Epha – cette correspondance est directement donnée dans la Torah : וְהָעֹ֕מֶר עֲשִׂרִ֥ית הָֽאֵיפָ֖ה הֽוּא׃  « L’omer est un dixième de l’Epha » (Chémot 16, 36) [4].

·        Celle du korban min’ha (sacrifice d’oblation) « car les enfants d’Israël considérèrent leur nourriture quotidienne comme un hommage rendu à l’Eternel, en ce sens qu’elle les rendait physiquement aptes au service divin » [5] .

·         Volume de 43,2 œufs (Rachi [6]). Ce volume correspond à celui de la « portion » de manne indiquée par le verset (Chémot 16, 36). Il « représente la quantité moyenne pour la consommation journalière et individuelle » [7] permettant de rensentir un sentiment de satiété.

       Equivalents modernes (environ)  = 2,5 litres environ [8];

Voir : ‘issaron

 
 Efah איפה =  24,8 litres environ

   Correspond à :

·        Bath (pour les liquides)

·        1/10 de kor

    Equivalents modernes (environ). Le Bat fait 24,8 litres [9]; 25 litres environ [10] 

Mesures dérivées  (fractions ou multiples)

·        ‘Assirit haéfah  עֲשִׂירִ֧ית הָֽאֵיפָ֛ה Dixième d’Efah - Versets: [11]

 

Versets (exemple) 

  • וַֽעֲשִׂירִ֧ית הָֽאֵיפָ֛ה סֹ֖לֶת לְמִנְחָ֑ה בְּלוּלָ֛ה בְּשֶׁ֥מֶן כָּתִ֖ית רְבִיעִ֥ת הַהִֽין׃  « un dixième d’épha de semoule en offrande,  mélangé d’huile concassée [pour] un quart de hine » (Bamidbar 28, 5)
  • « Tu n’auras pas dans ta maison deux épha-s différents, un grand et un petit » (Débarim 25, 13-14).
 
Seah  סאה = 8,3 litres environ

Correspond à :

• 144 œufs [12]

• 6 kab[13]

Equivalents modernes (environ) = 8,3 litres environ[14]

Un mikvé kacher doit contenir au minimum 40 séah.

 

Un sé’ah est : un trentième de kor[15]

 

‘Homer חומר   = 246,2 litres environ

Pluriel : חֳמָרִ֑ים

Correspond à :

Equivalents modernes (environ) = 246,2 litres environ (voir Kor)

• 1 kor (unité talmudique pour les liquides) = 1 ‘homer  [16] ; [17]

• 30 seas = 1 ‘homer; 10 èphas = 1 ‘homer;

• 10 bat = 1 ‘homer. Voir les versets: עֲשֶׂ֥רֶת הַבַּתִּ֖ים חֹ֑מֶר כִּֽי־עֲשֶׂ֥רֶת הַבַּתִּ֖ים חֹֽמֶר׃  «  dix bat, un ‘homèr; oui, dix bat sont un ‘homèr, car dix bat sont un ‘homèr» (Yé'hézkèl 45, 14).

 

הָֽאֵיפָ֣ה וְהַבַּ֗ת תֹּ֤כֶן אֶחָד֙ יִֽהְיֶ֔ה לָשֵׂ֕את מַעְשַׂ֥ר הַחֹ֖מֶר הַבָּ֑ת וַֽעֲשִׂירִ֤ת הַחֹ֨מֶר֙ הָֽאֵיפָ֔ה אֶל־הַחֹ֖מֶר יִֽהְיֶ֥ה מַתְכֻּנְתּֽוֹ׃ « L’épha et le bat auront une même mesure, en sorte que le bat contienne la dixième partie d’un ‘homer, et l’épha, la dixième partie d’un ‘homer ; leur mesure correspondra au ‘homer » (Yé'hézkèl 45, 11).

 

Verset :

וַיָּ֣קָם הָעָ֡ם כָּל־הַיּוֹם֩ הַה֨וּא וְכָל־הַלַּ֜יְלָה וְכֹ֣ל ׀ י֣וֹם הַֽמָּחֳרָ֗ת וַיַּֽאַסְפוּ֙ אֶת־הַשְּׂלָ֔ו הַמַּמְעִ֕יט אָסַ֖ף עֲשָׂרָ֣ה חֳמָרִ֑ים  

« Et le peuple se leva tout ce jour-là, et toute la nuit, et tout le jour du lendemain, et amassa des cailles : celui qui en avait amassé le moins, en avait amassé dix ‘homers … (Bamidbar 11,32) 

 

 

***********************

NOTES 

[1]  Tels : tarvad (sorte de cuillère) ou makdéa’h (« roulette des médecins »). R’  Adin Steinsaltz (1995), Le Talmud… Guide et lexique, p. 260.

[2]  R’ A.H. Noéh זצ"ל. Cit. R’ Arié Carmell (1994), pp.  80-81 (R’ Noéh ou Naé).

[3]  R’ A.H. Noéh זצ"ל. Cit. R’ Arié Carmell (1994), pp.  80-81  (R’ Noéh ou Naé).

[4]  Tels : tarvad (sorte de cuillère) ou makdéa’h (« roulette des médecins »). R’  Adin Steinsaltz (1995), Le Talmud… Guide et lexique, p. 260.

[5]  Selon Rachi, Vayikra 2, 1.  Cit par R’ Elie Munk, Kol hatorah, Commentaire du Pentateuque,  Fondation Samuel et Odette Lévy, Paris, Edition de 1998 (5 tomes), Tome 2- sur le verset Chémot 16, 36, p. 179.

[6]  Cit par R’ Elie Munk, Kol hatorah, Commentaire du Pentateuque,  Fondation Samuel et Odette Lévy, Paris, Edition de 1998 (5 tomes), Tome 2- sur le verset Chémot 16, 36, p. 179.

[7]  R’ Elie Munk, Kol hatorah, Chémot, p. 179,.

[8]  R’ A.H. Noéh זצ"ל. Cit. R’ Arié Carmell (1994), pp.  80-81.

[9]  R’ A.H. Noéh זצ"ל. Cit. R’ Arié Carmell (1994), pp.  80.

[10] Sidour Pata’h Eliyahou, édition bilingue. 1997, page 109, note 1.

[11] וַֽעֲשִׂירִ֧ית הָֽאֵיפָ֛ה סֹ֖לֶת לְמִנְחָ֑ה בְּלוּלָ֛ה בְּשֶׁ֥מֶן כָּתִ֖ית רְבִיעִ֥ת הַהִֽין׃  (Bamidbar/Nombres 28, 5).

[12] R’ A.H. Noéh זצ"ל . Cit. R’ Arié Carmell (1994), pp. 80-81.

[13] Sidour Pata’h Eliyahou, édition bilingue. 1997, page 110, note 3.

[14] R’ A.H. Noéh זצ"ל . Cit. R’ Arié Carmell (1994), pp. 80-81.

[15] Cit: Note 2, p. 61a1, TB Kidushin, Ed Arstcroll (anglais).

[16] R’ Adin Steinsaltz (1995), Le Talmud… Guide et lexique, p. 259.

[17] Cit: Note 10, p. 61a1, TB Kidushin, Ed Arstcroll (anglais). 

Laisser un commentaire