Mesures-Introduction

 

 

הלל בקיש

 יחידות מידה ומטבעות

נפוצות בתורה ובתלמוד

 השוואות כיום  

קרית אתא

ו’’התשע

 

וַיִּזְרַ֤ע יִצְחָק֙ בָּאָ֣רֶץ הַהִ֔וא וַיִּמְצָ֛א בַּשָּׁנָ֥ה הַהִ֖וא מֵאָ֣ה שְׁעָרִ֑ים וַֽיְבָרְכֵ֖הוּ  יְיָ ׃ 
« Yits’hak sème sur cette terre et trouve, en cette année, cent mesures (de volume). Hachem  le bénit » (Béréchit 26, 12).
 
 
 
                           Introduction                            
 
 
La Torah prescrit une parfaite probité commerciale, et le strict respect des poids et mesures en découle [1] .  Les unités de poids et mesures bibliques (מידות ומשקלות) se retrouvent, à côté d’autres, dans la Michna, le Talmud, et la littérature rabbinique.  La connaissance des unités de mesure est indispensable pour comprendre les textes fondateurs, et pour pouvoir convenablement appliquer la halakha [2].
 
La deuxième difficulté tient aux problèmes de conversion de ces unités bibliques, talmudiques ou rabbiniques en unités actuelles. Certaines unités prennent pour référence des produits naturels (tels que l’œuf, l’olive…) ou des ustensiles en usage à certaines époques, qu’il convient de définir, et qu’il n’est n'est pas toujours facile de faire correspondre à des équivalent modernes. Comme le remarque R’  Adin Steinsaltz chelita : « Il est quasiment impossible de convertir les poids et mesures de l'ancien temps en unités actuelles ou même d'établir une correspondance exacte entre les unités de grandeur figurant dans le Talmud. Cette difficulté appartient à tous les systèmes antiques, qui n'étaient pas universels comme à l'époque actuelle et formaient souvent une combinaison de mesures venues de différentes parties du monde » [3].
 
Une troisième difficulté est posée par importantes controverses entre décisionnaires au sujet de la valeur des principales unités employées dans le Talmud. Ainsi en est-il pour l’œuf, la coudée, etc.… Les différences entre les mesures du 'Hazon Ich זצ"לet de Rav Naéזצ"ל  sont considérables (près de 75% à propos de certaines unités de volumes), et semblent inconciliables. « Ces questions continuent à préoccuper bien des auteurs modernes » remarque R’ Adin Steinsaltz chelita [4].
 
Il n’est donc « pas facile d'établir un système cohérent des poids et mesures talmudiques »[5].
 
Pourtant, il est nécessaire de connaître les noms de ces unités et leur équivalent moderne approximatif, ce qui explique les nombreuses mises au point et ouvrages consacrés à ces sujets par les autorités rabbiniques de tous les temps [6].
 

 

Notre ambition ici, est limitée : nous proposons aux lecteurs intéressés de partager nos notes de lectures sur le sujet (les listes d'unités proposées ne sont pas exhaustives. On présentera les unités classées dans un ordre croissant).

 

REFERENCES

 

Ouvrages cités

Auray Paul (1955), Initiation à l’hébreu biblique, Desclée, Tournai / Paris, pp. 234-235

Breuer, R’ Marc, La Thorah commentée, CLKH, Paris (édition 2001). 

Carmell, R’ Arié (1994), Aide à l’étude du Talmud, Maronme, Paris

Jewish Encyclopedia (1901-1906), articleWeights and measures”, http://www.jewishencyclopedia.com/view.jsp?artid=81&letter=W 

Lombroso-Roth, R’ Dov (2007), Talmoud Bavli, Editions Bnei-Torah. Comprendre et approfondir la Guemara.... Traité Baba Batra Chap. 1.

(voir le détail des références en fin d'ouvrage) 

Laisser un commentaire