48* Chofétim

 

 

48* CHOFETIM (Débarim 16, 18 – 21, 9)

שֹֽׁפְטִ֣ים - Suffètes

Résumé

 

Moché  poursuit son discours, formulant 40 mitsvot. Le Chlah hakadoch [1]  reconnait dans ces 40 mitsvot, les six catégories de piliers soutenant le monde, citées dans la Michna Abot :

- trois sont citées par R’ Chim’on le Juste : Torah (התורה), service c’est-à-dire la prière (העבודה), bienfaisance גמילות החסדים) ; [2]

- et trois autres sont citées par R’ Chim’on ben Gamliel : justice (הדין), vérité (האמת), paix (השלום).

[3].

 

Représentent le pilier de la Torah (התורה): les prescriptions sur les Lévites (18,1-8). 

Représentent le pilier de la prière et du culte (העבודה) : les prescriptions sur plusieurs interdictions : ne pas planter des achérot près de l’autel de Hachèm ית"ש, ni d’élever des statues (16,21-22),  ni de sacrifier des animaux infirmes (17,1). 

Représentent le pilier de la bienfaisance (גמילות החסדים) : les prescriptions sur les villes de refuge destinées à protéger les meurtriers involontaires (19,1-10), les prescriptions sur l’homme tué, étendu dans les champs sans qu’on sache qui l’a frappé (21,1-9).

Représentent le pilier de la justice (הדין / la rigueur) ; la nomination de juges et de policiers ; les prescriptions sur les règles concernant le témoignage (17,6-7) ; celles relatives aux juges, et au respect des décisions de justice (17,8-13); la nomination d'un roi pour gouverner selon la voie de la Torah (17, 14-20). 

Représentent le pilier de la vérité (האמת): les prescriptions sur les nécromanciens, devins et autres sorciers qu’il est interdit de consulter pour connaître l’avenir (18,9-14) ; sur les prophètes véritables (18, 15-16) [4] et les faux prophètes (18,15-19). Il est question aussi des faux témoins  (19,15-21). 

Représentent le pilier de la paix (השלום) : le devoir de ne pas craindre les ennemis (20, 1) ; les prescriptions sur la présence des prêtres au combat (20, 2-9) ; la proposition de paix à la ville assiégée (20, 10-18). [5]  [6]

 


[1] Cit. R’ Dufour, Modia’, sur la paracha. Mars 2009.

[2] על שלושה דברים העולם עומד-על התורה, ועל העבודה, ועל גמילות החסדים.  (Michna Abot  1,2

[3] רבן שמעון בן גמליאל אומר, על שלושה דברים העולם קיים--על הדיןועל האמתועל השלום.      (Michna Abot 1, 17 [18]) 

[4] נָבִ֨יא מִקִּרְבְּךָ֤ מֵֽאַחֶ֨יךָ֙ כָּמֹ֔נִי יָקִ֥ים לְךָ֖ יְהוָ֣ה אֱלֹהֶ֑יךָ אֵלָ֖יו תִּשְׁמָעֽוּן׃ « Un prophète [tiré] du milieu de toi, d’entre tes frères comme moi, Hachèm ton Dieu suscitera pour toi ; vous l’écouterez. » 

[5]  Cha’aré téchouva III,7 cit. 501 Drachot, Tome 2, Kountrass, p.271.

 

[6]  Autres orthographes pour Chofétim: Choftim, Shofetim

 

Laisser un commentaire