Nourrir les oiseaux

 

Nourrir les oiseaux  

Une coutume pour la semaine de la lecture de Béchalla'h

 

 

Dans la paracha Béchala’h, il est question de la manne.

Le midrach enseigne que les contestataires Datan et Abiram sortirent du camp la nuit du chabbat et répandirent de la manne récoltée la veille afin de déprécier Moché aux yeux du peuple : Moché avait annoncé que la manne ne tomberait pas chabbat, et que, la veille chacun devait ramasser une double ration.

Datan et Abiram espéraient prouver que Moché pouvait se tromper. Lorsque les deux contestataires annoncèrent que la manne était tombée, des curieux allèrent vérifier, mais ils ne trouvèrent rien : les oiseaux, venus avant eux, avaient déjà fait disparaître les traces  de la manœuvre malveillante.

En souvenir de cette contribution des oiseaux en faveur de Moché, « l’usage s’est répandu de distribuer en signe de gratitude des graines aux oiseaux » lors de la semaine où cette paracha est lue publiquement à la synagogue [1]

 

---------

[1] Sépher Ta’amei haMinhagim (cit. R’ E. Munk, La Voix de la Torah, sur Chémot 16, 27)

Laisser un commentaire