2 La « vallée » de Hebron !

 

La « vallée » de ‘Hébron !

 

Avec cette paracha débute le processus de deux importantes périodes de l’histoire juive :

- le début de l’exil en terre d’Egypte, avec la vente de Yossef [1] ;

- le début de la lignée du roi David et du Messie, avec la naissance de Pérets, fils de Yéhouda et de Tamar (Béréchit 38).

וַיִּשְׁלָחֵ֨הוּ֙ מֵעֵ֣מֶק חֶבְר֔וֹן וַיָּבֹ֖א שְׁכֶֽמָה׃

« Et il [Ya’akob] l’envoya de la vallée de ‘Hébron, et  il [Yossef] se rendit à Chékhèm » (Béréchit 37, 14).

Rachi remarque : « Mais ‘Hébron est sur la montagne ! Puisqu’il est dit וַיַּֽעֲל֣וּ בַנֶּגֶב֮ וַיָּבֹ֣א עַד־חֶבְרוֹן֒  - ‘Ils montèrent vers le Sud et arrivèrent à ‘Hébron’ (Bamidbar 13, 22). En effet, pourquoi parler de « vallée de ‘Hébron », les mots מֵעֵ֣מֶק חֶבְר֔וֹן  n’étant pas corrects du point de vue géographique : on se situe en effet dans une zone de partage des eaux (Monts de Judée, et non vallée) comme le montrerait n’importe quel Atlas d’Israël. Si le texte parle ici de vallée, ce n’est pas du point de vue du géographe. Et Rachi, sans observation du terrain savait comprendre l’espace à partir du texte de la Torah.

‘Hébron fait peut-être allusion au tombeau des patriarches, à Abraham, et à la promesse de D.ieu à Abraham dont les descendants devront être étrangers dans un pays. Dans ce cas, parler de vallée, là où on attendait « montagne » fournit un indice significatif d’ordre social et politique. C’est une allusion à l’esclavage plutôt qu’à la domination et à la royauté. De fait, le destin des hébreux va basculer avec cette visite de Yossef à ses frères : après la vente de Yossef, les Hébreux devront descendre en Egypte et y seront asservis.

Il semble, selon certains commentateurs, que « Ya’akob savait que ce départ de Yossef devait être le commencement des pérégrinations d’Israël » [2]

 


[1] MOUSSAR Ne placer sa confiance qu’en D.ieu  - Dans cette paracha, Yossef en prison tente d’obtenir les faveurs d’un prisonnier, ancien maître-échanson d’Egypte, à qui il vient d’annoncer sa prochaine libération.

[2] Tome 1 du Pentateuque avec Rachi, Fondation S. et O. Lévy, Paris, édition de 1976, p. 259.

 

Laisser un commentaire