II-45 Vaét’hannane

II-45* Chabbat VAET'HANANE

 

Indications liturgiques

 

Cette haftara est lue le chabbat suivant immédiatement le jeûne du neuf Ab.

Ce sont les « haftarotes de consolation » [1] : sept haftarotes sélectionnées dans le livre du prophète Yécha’yahou (Isaïe). 

Le mot par lesquel commence la haftara Vaét'hanane est Na'hamou (console). Ce mot sert de nom à ce chabbat (on parle de Chabbat Na'hamou).

Séfarades et Achkénases lisent un texte identique, les yéménites lisent ce même texte mais ajoutent le verset 40,27 et 41,17[2].

(c) Hillel Bakis

------------------

Notes

[1]  En voici la liste :

- Vaét'hannane,  haftara Na'hamou Na'hamou « Consolez, consolez »: Yécha’yahou 40, 1-26. 

- ‘Ekév,  haftara Vatomér Sion « Et Sion dira Il m'a abandonnée » : Yécha’yahou 49, 14 - 51, 3. 

- Rééh,  haftara ‘ania so’ara « Pauvre, secouée par la tempête »: Yécha’yahou 54, 11 - 55, 5. 

- Chofétim, haftara Anokhi Anokhi « Moi, Moi je vous console »: Yécha’yahou 51, 12 - 52, 12. 

- Ki tétsé,  haftara Ronni ‘aqara « Réjouis-toi, stérile » : Yécha’yahou 54, 1-10. 

- Ki Tavo,  haftara koumi ori « Lève-toi, éclaire »: Yécha’yahou 60, 1-22. 

- Nitsavim,  haftara Sos assiss « Je me réjouirai de bonheur »: Yécha’yahou 61, 10 - 63, 9.

R’ Dufour, Modia’, http://www.modia.org/tora/devarim/aftavaet.html

 

[2] Wikipedia (10 août 2010)

Laisser un commentaire