Les Kohanim des temps messianiques

(c) Hillel Bakis - Ouvrage en cours de rédaction. Texte non définitif (draft)

 

Emor. Dracha 1 

Haftara commune aux  différentes coutumes (Yé'hézkèl 44, 15-31)

 

וְהַכֹּֽהֲנִ֨ים הַלְוִיִּ֜ם

 

Les Kohanim des temps messianiques

Des descendants de Tsadok

Il est écrit: וְהַכֹּֽהֲנִ֨ים הַלְוִיִּ֜ם בְּנֵ֣י צָד֗וֹק  « Et les Cohanim [issus de la tribu de] Lévi, descendants de Tsadok [1].…”. Ces mots étonnent: pourquoi donc fallait-il préciser  וְהַכֹּֽהֲנִ֨ים הַלְוִיִּ֜ם. Les Kohanim ne sont-ils pas tous issus de la tribu de Lévi ? Ce souci de précision n’est pas un luxe : kohen veut d’abord dire « prêtre ». Il se trouve qu’une partie de la tribu de Lévi ont été consacrés pour être prêtres ; ce sont les descendants d’Aharon. Après Aharon, la grande prêtrise est revenue à son fils El’azar puis à Pin’has [2]. Après lui, elle a été attribuée à Elie et à ses fils (descendants d’Itamar [3], frère de El’azar). La grande prêtrise revint ensuite aux descendants d’El’azar comme l’avait prophétisé Elkana : וַהֲקִֽימֹתִ֥י לִי֙ כֹּהֵ֣ן נֶֽאֱמָ֔ן כַּֽאֲשֶׁ֛ר בִּלְבָבִ֥י וּבְנַפְשִׁ֖י יַֽעֲשֶׂ֑ה וּבָנִ֤יתִי לוֹ֙ בַּ֣יִת נֶֽאֱמָ֔ן וְהִתְהַלֵּ֥ךְ לִפְנֵֽי־מְשִׁיחִ֖י כָּל־הַיָּמִֽים׃  (I Chémouel 2, 35) :

Tsadok était de cette lignée, et ce fut le premier kohen gadol du Temple de Chélomo [4].

Après le schisme entre le royaume de Yéhouda et celui d’Israël, on sait qu’ont été mis en place des cultes idolatres dans le royaume du Nord. Sont apparus alors des prêtres au service des idoles. Les uns pouvaient être des phéniciens appelés par la reine Izébel. La précision du texte insiste donc sur la généalogie des Kohanim, il n’est pas question d’une « fonction » cultuelle mais d’une lignée chargée d’assurer cette fonction par ordre divin. D’autres prêtres des cultes païens pouvaient être de vrais Kohen « reconvertis » pour raisons économiques. Car tous ne sont pas restés dignes de leur fonctions, poussés par la nécessité. Car, dans le royaume d’Israël, les Kohen ne pouvaient plus assumer leurs fonctions ni ne recevoir les prélèvements qui leur étaient dus. Cela avait pour conséquences une baisse de leur niveau de vie. Certains ont pu se laisser tenter pour le service des idoles !

Mais les Kohanim de la lignée de Tsadok ne sont jamais tombés si bas [5]. Ils n’ont pas dévié de la haute idée qu’ils avaient de leur mission et de leurs devoirs envers Hachèm et le peuple. Grâce à ce mérite ils seront dignes de participer au service du Temple futur [6]. C’est ce qu’explique R’ Abrabanel; en n'ayant pas adoré les idoles, ils ont acquis le mérite de pouvoir participer ultérieurement au service du Beit hamikdach. On comprend pourquoi le prophète Yé’hézkèl considère cette famille de prêtres descendants d’El’azar fils d’Aharon, comme étant de haute valeur, digne de servir dans le temple futur et de voir le Kohen gadol choisi parmi eux.

La lignée de Tsadok réunissait donc les Kohanim les plus méritants. Comme l’enseigne le Malbim le niveau de ces Cohanim descendants de Tsadok est plus élevé que celui du simple Cohen du passé (le Cohen hédyot) ; en fait, ils se situent entre le niveau du simple Cohen et celui du Grand Prêtre (le Cohen gadol) [7].

 

(c) Hillel Bakis

 


[1]  Tsadok ou Zadok (צָד֔וֹק) Voir : Dibré hayamim 5,34).  

[2] Qui vécu longtemps.

[3] Autre orthographe: Ithamar.

[4]Une vision antérieure du même prophète avait déjà mentionné que ce serait cette branche des Kohanim qui officiera dans le temple  וְנָֽתַתָּ֣ה אֶל־הַכֹּֽהֲנִ֣ים הַלְוִיִּ֡ם אֲשֶׁ֣ר הֵם֩ מִזֶּ֨רַע צָד֜וֹק הַקְּרֹבִ֣ים אֵלַ֗י נְאֻ֛ם אֲ־דֹנָ֥י יְיָ לְשָֽׁרְתֵ֑נִי פַּ֥ר בֶּן־בָּקָ֖ר לְחַטָּֽאת׃  « Et aux sacrificateurs Lévites, qui sont de la semence de Tsadok; ils s’approchent de moi, dit Hachèm, pour faire Mon service ; tu donneras un jeune taureau comme sacrifice pour le péché. » (Yéhézkel 43,19).

[5] Ils « ont observé la garde de Mon Sanctuaire quand les enfants d’Israël se sont égarés loin de Moi. » אֲשֶׁ֨ר שָֽׁמְר֜וּ אֶת־מִשְׁמֶ֤רֶת מִקְדָּשִׁי֙ בִּתְע֤וֹת בְּנֵֽי־יִשְׂרָאֵל֙ מֵֽעָלַ֔י (Yéhézkel 47,15).

[6] הֵ֜מָּה יָבֹ֣אוּ אֶל־מִקְדָּשִׁ֗י וְהֵ֛מָּה יִקְרְב֥וּ אֶל־שֻׁלְחָנִ֖י לְשָֽׁרְתֵ֑נִי וְשָֽׁמְר֖וּ אֶת־מִשְׁמַרְתִּֽי׃  «  Eux entreront dans Mon sanctuaire, et eux s’approcheront de Ma table pour faire Mon service, et ils garderont Ma garde » (Yéhézkel 47,16).

[7] הֵ֛מָּה יִקְרְב֥וּ אֵלַ֖י לְשָֽׁרְתֵ֑נִי וְעָֽמְד֣וּ לְפָנַ֗י לְהַקְרִ֥יב לִי֙ חֵ֣לֶב וָדָ֔ם נְאֻ֖ם אֲדֹנָ֥י יְיָ ׃ « Eux ils s’approcheront vers Moi pour officier devant Moi. Et ils se tiendront face à Moi pour Me « ’sacrifier’ la graisse et le sang, dit le Hachèm D.ieu » (Yé’hézkel 47,15).

 

Laisser un commentaire