Tou bichvat – Errata – Livre d’étude 2009.

 

ERRATA

Livre d’étude (282 p.), éd. 2009

 

 

p. 156  

 

Remplacer les deux dernières lignes par :

   « On peut dire ha’ets cependant* si ces fruits proviennent de plantations volontaires ce qui est le cas général aujourd’hui sur les marchés urbains ».  

   * C’est ce qu’indique (pour la framboise, la mûre, la myrtille) le guide des bénédictions, (compilé par R’ Yéhouda Leib Newman, directeur du Beth Rivka de New York, sous l'autorité de R’ Yéhouda Kalman Marlowe, président du tribunal rabbinique de Crown Heights, et établi sur la base des décisions hala'hiques de l'Admour Hazaken, essentiellement énoncées dans son Séder Birkat Ha Néhénin http://www.loubavitch.fr/pages/benediction.asp).  

   La note 538 est maintenue.

p. 168. Début du dernier paragraphe

Remplacer la phrase « D’autres convives… 14-15) » par :

« ATTENTION - pour les autres boissons d’autres convives peuvent dire cette bénédiction pour d’autres boissons SEULEMENT s’ils ne se sont pas déjà acquittés. Depuis le début du séder, ils ont pu l’être par la bénédiction sur le vin ou par la bénédiction sur la bière, ou encore par le motsi, si la fête correspond à chabbat (le séder commence alors par motsi qui acquitte des aliments de type chéhakol). »

 

 

-

 

Laisser un commentaire