Exeg. 3.1.5 Guématria – Méthode Nistar

 

 

5. Méthode « Nistar » ou Mispar Ne'elam  (valeur cachée)

 

La valeur Nistar résulte de l’attribution, à chaque lettre, non pas sa propre valeur numérique, mais de la valeur numérique des lettres non apparentes dans le nom (écrit) de cette lettre.
 
Expliquons-nous : lorsque l’on écrit Aleph on écrit (א) qui n’est que la première des lettres nécessaires pour écrire le nom de cette lettre - sont sous-entendues lamed (ל) et pé (פ).
Ce sont à ces deux lettres invisibles que va s’intéresser cette méthode de guématria [1].
 


[1] Voir par exemple R’ M. Bendrihem (2008), Ciel et essentiel. Ed. L&L, Villiers-le-Bel, 198 p. (p. 83).

 


Laisser un commentaire