Exeg. 3.1.3 Guématria – Inclusion

 

 

3. Méthode avec inclusion « haKolel » 

 

. MOT : la valeur correspond à la valeur numérique des lettres du mot + 1 (qui correspond au mot lui-même). C’est le cas le plus utilisé. Exemple : Brit (Beth Rech Youd Taw alliance) = 612+1=613 comme 613 commandements)[1];
 
. ARTICLE (1); voir exemple ci-après;
 
. PLURIEL (2) – Exemple :אֵ֚לֶּה הַדְּבָרִ֔ים אֲשֶׁר־צִוָּ֥ה יְהוָ֖ה לַֽעֲשֹׂ֥ת אֹתָֽם׃  (Chémot 35, 1)est une allusion aux 39 catégories de travaux interdits le Chabbat - la guémara déduit cela de אֵ֚לֶּה הַדְּבָרִ֔ים[2], comme on l’apprend de :דברים הדברים אלה הדברים אלו שלשים ותשע מלאכות שנאמרו למשה בסיני  (T.B. Chabbat 70a). אֵ֚לֶּה est 36 (1+30+5). On parvient à 39 en ajoutant 1 pour l’article et 2 pour le pluriel de הַדְּבָרִ֔יםtout pluriel étant égal au moins à 2). Donc 36+2+1=39 ;
 
- NOMBRE DE LETTRES DU MOT – La valeur correspond à la valeur numérique des lettres du mot + le nombre de lettres[3].
 

 

 


[1] Notons que תורה Torah = 611 et, en ajoutant 1 pour l’inclusion haKollel, on trouve 612 (soit ברית  l’Alliance/ la circoncision) qui devient [respect des] commandements (= 613) en ajoutant 1 pour l’inclusion haKollel. On se retrouve avec une intéressante progression : la Torah, l’alliance, les commandements. Noter aussi que les 613 mitsvot, c’est משה רבינו « Moché Rabbénou » (40+300+5+200+2+10+50+6 = 613) qui nous les a enseignées après les avoir étudiées avec le Saint, béni soit-Il, au Sinaï .
 
[2] La guématria de אֵ֚לֶּה  est 36 (1+30+5). On parvient à 39 en ajoutant 1 pour l’article () et 2 pour la marque du pluriel de הַדְּבָרִ֔ים(tout pluriel étant égal au moins à 2). Donc 36+2+1=39.
 
[3] Exemple : R’ Ya’akob Abouatsira, Pitou’hé ‘Hotam, p. 141….   

 


Laisser un commentaire