Exeg. 3.1.10 Guématria – Voyelles

 

 

10. La guématria des voyelles
 
Le principe est le suivant : les voyelles sont composées de points et de lignes ce qui permet d’attribuer des valeurs numériques aux voyelles :
  • point (ressemblant au youd) = 10 ;
  • ligne (ressemblant au waw)= 6.
  • On peut combiner points et lettres, selon les voyelles.
  • L’absence de voyelle correspond à zéro.
Un exemple est développé dans un enseignement de R’ Yicha’ya Bakish זצ"ל, datant d'environ 1600, enseignement rapporté par R’ Moché Zacuto זצ"ל, le grand cabaliste de Venise (17ème s.) [1].


 




[1] R’ Moché Zacuto,Chorché haChémot, siman 35, chapitre 40 (impr. Jérusalem, 5747 ; ce livre a été réédité récemment).

 

Laisser un commentaire