Renard et le puits

 Fables d’Israël. Nouvelles fables

 editionsbakish.com

 (c) Hillel Bakis 2000-2013

 

 

 

Dans le puits, le Loup !

~ D’après une fable de Rabbi Meïr Baal Haness ~

 

Le loup qui en voulait à la vie de Renard avait très faim ce jour-là. Renard, coquin comme à son habitude, proposa d’un ton chaleureux: « Viens avec moi, ami Loup, et tu seras rassasié! Je te le promets! »

Intéressé, le loup suivit Renard qui l’amena au  bord d’un puits. Renard sauta dans un des seaux attaché au bout d’une corde et il descendit tout au fond du puits. Au bout de la même corde se trouvait un autre seau. Pendant que le seau où Renard était entré tombait au fond du puits, le seau vide qui était au fond remontait à la surface. Une fois au fond, Renard s’adressa au loup penché sur la margelle du puits:

« Ici, il y a des mets en abondance: de la viande...  On n’attend plus que toi... Vois donc le beau fromage rond posé près de moi... »

Et, joignant le geste à la parole, Renard montra au loup, le reflet de la pleine lune flotter sur la surface de l’eau...

« Moi aussi, je veux descendre me régaler »,  protesta le loup.

Et Renard de répondre: « Rien de plus facile. Entre dans le second seau et laisse toi mener vers le festin ».

Ce que fit le loup sans méfiance, plongeant vers le fond du puits. Mais, à mi-chemin, son seau croisa celui où se trouvait Renard, remontant vers la surface. Très vite, le loup constata que le reflet de la lune n’était pas un fromage, et il voulut remonter à la surface. Hélas, Renard était déjà parti, et le loup comprit combien il avait été crédule...

Il ne faut pas agir comme ce loup stupide. Il faut savoir prévoir les conséquences de ses actes.

Cette histoire où l’on voit un méchant prendre la place d’un autre, illustre un enseignement de nos sages: « Le juste échappe au tourment et le mauvais prend sa place » [1]?

 

Mais le Renard n’est pas un juste, loin de là... On le verra dans la fable suivante.

 

 

 

 



[1] Les Prophètes/ Michley, 11

 

Laisser un commentaire