Cont&r JAfN – 4. Un cadeau pour Artaban, roi des Parthes

 

Un cadeau pour Artaban, roi des Parthes

Conte talmudique

 

 

Le texte suivant est inspiré d'un récit duTalmud de Jérusalem[1].

Il met en scène un roi si réputé pour sa richesse, que l’on dit encore

aujourd’hui : ‘riche comme Artaban’ [2].

 

Le roi des Parthes envoya une pierre précieuse à Rabbi Yéhouda Hanassi. Le cadeau était magnifique et extrêmement précieux. Mais le roi avait accompagné son cadeau d’un message embarrassant : « Offre-moi, en retour, un objet plus précieux encore. »

Rabbi Yéhouda Hanassi  aurait pu être embarrassé par cette demande qui le plaçait dans une situation délicate: comme un homme comme lui pourrait-il rendre à un roi un cadeau aussi coûteux? Mais le Rabbi n'éprouva aucun embarras. Il lui fit parvenir une mézouza.

 

Lorsque le roi Artaban vit le petit morceau de parchemin, il s’étonna devant ce qu’il prit pour une offense.

Il lui fit connaître son indignation: « Je te fais envoyer une pierre d'une valeur inestimable et tu ne m'offres qu’une petite babiole qui ne vaut pas plus grand chose ! »

Rabbi Yéhouda Hanassi  répondit : « La valeur de mon cadeau est bien supérieure à celle de ta pierre précieuse : la pierre que tu m’as envoyée doit être protégée des voleurs, alors que la mézouza veillera sur toi et tous ceux de ta maison, y compris pendant votre sommeil. Ta pierre a un prix élevé certes, mais il est possible de l’évaluer  précisément; au contraire, il est impossible de définir combien vaut exactement la mézouza que  tu as reçue car sa valeur est infinie !  »  [3]


[1] Talmud Yérouchalmi, Péa I,1.

[2] L’empire parthe (3ème  s. AEC - 3ème s. EC) s’étendait du sud-ouest de la Turquie (actuelle) à l’est de l’Iran (actuel).  

[3] Texte au 9  décembre 2012.

 

 

 

Laisser un commentaire