UN pour MILLE !

 

Ce texte a été écrit à la suite de la libération de Guilad Shalit détenu par des Palestiniens dans la Bande de Gaza (Hamas) du 25 juin 2006 au 18 octobre 2011

 

UN pour MILLE !

 

Après la victoire du jeune berger David sur le Philistin Goliath, vers l’an -1000 de l’ère commune, le prince Jonathan, fils du roi Saül Ben Kich, lui offrit son amitié, et le jeune héros devint l’un des généraux de l’armée d’Israël. Toujours victorieux, il suscita un tel engouement dans la population qu’il est dit dans la Bible  « quand David revenait vainqueur des Philistins, les femmes s’avancèrent de toutes les villes d’Israël au-devant du Roi Saül…Et elles chantaient en chœur dans leurs jeux, en disant : « Saül a battu ses mille et David ses myriades (ses dix mille) » (1er Livre des ROIS, 16, 6-8).

Mille ? Dix mille ? Pour beaucoup de lecteurs, de tels chiffres peuvent paraître étonnants ! Comment un homme seul peut-il affronter autant d’ennemis ?... 

Eh bien, l’actualité nous livre un éclairage intéressant ! Aujourd’hui, en 2011, soit 3000 ans après Saül et David, voilà Guilad Shalit, un otage israélien échangé contre 1027 ennemis prisonniers ! Un pour mille ! Comme dans la Bible !

Vous vous imaginez, dans les plateaux de la balance, et pour équilibrer le poids d’un jeune soldat franco-israélien, il a fallu, en 2011, 1027 prisonniers jugés pour des actes graves de terrorisme ou de violence ! Mille autres hommes pour tenter d’équilibrer le poids d’un jeune juif !

 

Gilles Joseph BAKIS  (31 octobre 2011)

 

Mis en ligne à Kiryat Ata, le 28 décembre 2015

© Gilles Joseph Bakis  et/ou © Hotsaat Bakish 

 

 

Laisser un commentaire