Errata T. 5. (2013)

 

Errata

Tome 5 Commenter Dévarim

page lire
T. 5, p.15  Note 55. Phrase commençant par « Par ailleurs, pour les mots nouveaux intégrés à la langue hébraïque (comme Internet), les décisions orthographiques de l'Académie hébraïque »

Continuer par : «  ne sont pas nécessairement pertinentes pour l'analyse »…

T. 5, p.15  Note 57. Supprimer les deux dernières phrases (déjà dans le texte).
T. 5, p.37 1ère ligne après le titre « L’observance… »

Lire : « C’est à un très haut niveau que parviennent… »

T. 5, p.137 Ligne 8, lire : אֱלֹהֵ֣י נֵֽכַר־הָאָ֗רֶץ   Il n’y a pas lieu d’écire aleph-lamed car il s’agit des dieux étrangers et non de Hachem. Replacer par :

« Le verset poursuitוְקָם֩ הָעָ֨ם הַזֶּ֜ה וְזָנָ֣ה ׀ אַֽחֲרֵ֣י ׀ אֱלֹהֵ֣י נֵֽכַר־הָאָ֗רֶץ    « et ce peuple se lèvera et se prostituera après les dieux étrangers du pays au milieu duquel il va entrer » (Dévarim 31,16). A la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, nombreuses ont été les conversions de juifs en Europe. »

T. 5, p.147 Remplacer la note 47 par :

« A propos du yod de ce mot, le Baal hatourim apporte un commentaire faisant allusion aux dix tribus du royaume d’Israël (yod=10). Le Midrach enseigne (Béréchit Raba 73,5): « c’est là une différence entre les dix tribus, et les deux autres ; les dix tribus sont exilées dans une même région, tandis que Yéhouda et Binyamin sont envoyés au loin et dispersés aux quatre coins du monde ». Il manque un yod  « pour dire qu’il n’y aura pas un tel renvoi concernant les dix tribus » (probablement parce qu’elles ne sont pas revenues de leur exil, contrairement aux membres des tribus de Yéhouda et Binyamin qui étaient parties en exil à Babel mais en étaient revenues avec Ezra. Ils subirent un nouvel exil avec la destruction du deuxième Temple). Voir : T.B. Sanhedrin 110b ; Moussaf Rachi cité par : Mikraot Guédolot, Dévarim, pp. 554-555 ;  Ba’al Hatourim ; Ramban, Mikraot Guédolot hamaor, Dévarim, p. 555 ; R’ Munk זצ"ל  sur le verset, p. 305. R’ E. Munk sur Débarim 29, 27; Cha’aré Aharon. »

 

 

 

Laisser un commentaire